Recherche avancée
Catalogues >> Sciences de l'économie, de la gestion et de la société >> Sciences économiques et sociales
Responsable :

Alexandre Mallard
  

Equipe Pédagogique :
Alaric Bourgoin
Alvaro Pina Stranger
Brice Laurent
Benjamin Lemoine
Basak Sarac Lesavre
Clément Combes
Franck Guichet
Francesca Musiani

Niveau : Graduate

Langue du cours : Français

Période : Automne

Nombre d'heures : 20

Crédits ECTS : 2
SGS_C9223 Société, Histoire, Culture
Objectifs: Le cours vise à donner aux élèves des éléments de réflexion et d'histoire sur la société française et une connaissance de base de méthodes et de travaux classiques en sciences sociales. Autour de livres importants et d'analyses de cas, il s'agit de doter les élèves d'outils les aidant à penser les problèmes de la société moderne auxquels ils sont et seront confrontés : l'Etat et le pouvoir, la violence et le lien social, la culture et les médias, les rapports entre valeurs et économie, la religion et les morales ordinaires, les identités et les collectifs, les problèmes de justice et d'égalité, etc.



Programme: Le choix de quelques travaux empiriques récents permet aux élèves de prendre connaissance d'interprétations originales sur des aspects divers de la société française autour de problèmes d'actualité. Mais le cours vise autant à leur apprendre à lire des textes de sociologie, d'anthropologie, de science politique ou d'histoire, ce qui n'a rien d'évident, et de façon plus générale à les familiariser avec un usage critique des méthodes dont on dispose pour décrire le social (enquêtes, questionnaires, sondages, entretiens, récits, observations ethnographiques, vidéo, dossiers documentaires, etc.).
Dans le cadre des petites classes, les élèves, par petits groupes, présentent eux-mêmes des ouvrages classiques, en suivant une grille de lecture, d'analyse et d'exposé. En insistant sur les techniques utilisées pour rendre discutables des problèmes de société, le cours vise à sortir d'une conception scientiste du monde social (comme si l'on pouvait le décrire de façon neutre), et à aider à penser l'action sociale.
A titre d'exemple, voici quelques ouvrages qui ont été discutés ces dernières années :
  • Ariès, Philippe (1975), Essai sur l'histoire de la mort en Occident, Paris, Le Seuil.
  • Barthes, Roland (1957), Mythologies, Paris, Le Seuil.
  • Bernstein, Basil (1975), Langage et classes sociales, Paris, Minuit.
  • Boltanski, Luc (1994), La Souffrance à distance, Paris, Métailié.
  • Bourdieu, Pierre (1989), La Noblesse d'Etat, Paris, Minuit.
  • Durkheim, Emile (1912), Les Formes élémentaires de la vie religieuse : le système totémique en Australie, Paris, Presses universitaires de France.
  • Foucault, Michel (1975), Surveiller et punir. Naissance de la prison, Paris, Gallimard.
  • Furet, François (1978), Penser la Révolution française, Paris, Gallimard.
  • Girard, René (1961), Mensonge romantique et vérité romanesque, Paris, Grasset.
  • Goffman, Erving (1968), Asiles, Paris, Minuit.
  • Hoggart, Richard (1970), La Culture du pauvre, Paris, Minuit.
  • Mauss, Marcel (1960), « Essai sur le don », in Sociologie et Anthropologie, Paris, PUF.
  • Taguieff, Pierre-André (1987), La Force du préjugé. Essai sur le racisme et ses doubles, Paris, Gallimard.
  • Veyne, Paul (1988), Les Grecs ont-ils cru à leurs mythes ?, Paris, Seuil.
  • Weber, Max (1964), L'Ethique protestante et l'esprit du capitalisme, Paris, Plon.
  • Yonnet, Paul (1985), Jeux, modes et masses, Paris, Gallimard.


Dernière mise à jour : jeudi 4 octobre 2012

© Mines de Paris 2019 - Réalisé par Winch Communication