Ouvrage
Auteur(s) :

Bernard Jaoul
  


Bibliothèques de ParisTech où l'on peut trouver l'ouvrage :
MINES ParisTech
Etude de la plasticité et application aux métaux
Accès aux chapitres :
Editeur(s) : Presses des Mines
Date d'édition : 01 février 2008
Langue : Français
Collection : Sciences de la matière

Nombre de pages : 622
Prix de vente : 39 €
ISBN : 978-2-91-176291-8
Format : 16 x 24
 
Résumé : Le livre de Bernard Jaoul sur la plasticité, publié en 1965, a longtemps constitué un ouvrage de référence pour tous les métallurgistes de ma génération. L'histoire de cet ouvrage ainsi que son sujet sont décrits par C. Crussard qui a préfacé l'édition Dunod de 1965, et par J. Friedel qui a rédigé l'introduction de cette réédition. Ce livre fait le point des connaissances acquises dans le domaine de la plasticité et de la rupture des métaux et fait appel aux analyses physiques des structures métallurgiques (grains, joints de grains, dislocations, défauts ponctuels, précipités) alors nouvelles et devenues depuis, classiques. Cet ouvrage reste d'actualité dans beaucoup de domaines. Edité en 1965, il est aujourd'hui difficile à trouver. C'est pourquoi il nous a paru indispensable de le rééditer, afin que les nouvelles générations de métallurgistes, étudiants, chercheurs et ingénieurs, puissent en faire également leur livre de chevet. Cette tâche revenait aux Presses de l'Ecole des Mines de Paris dans la mesure où B. Jaoul a effectué ses recherches dans cette Ecole. Les enseignants et les chercheurs de notre époque, souvent très orientés vers la "modélisation" et la simulation numérique, profiteront pleinement des résultats exposés dans cet ouvrage qui est une mine de données expérimentales. Les expérimentateurs seront également encouragés à poursuivre leur démarche par la lecture de cet ouvrage.
A. Pineau
Professeur Ecole des Mines de Paris
Bernard Jaoul (1923-1962), diplômé de l'Ecole du Génie Maritime en 1947, a débuté ses recherches sur la plasticité et la rupture des métaux dans le laboratoire de métallurgie de l'Ecole des Mines de Paris en 1948, et a soutenu sa thèse en 1952. Ses recherches présentent le triple point de vue de l'expérimentateur, du mécanicien métallurgiste et du physicien de la déformation. Elles mettent notamment l'accent sur le caractère très hétérogène de la déformation des cristaux métalliques.

Site de l'Editeur :http://www.mines-paristech.fr/Presses/consultation.php?livreplus=97

Des mêmes auteurs

© Mines de Paris 2017 - Réalisé par Winch Communication