Recherche avancée
Formations >> Sciences de la terre et génie de l'environnement
Ecole Principale :
MINES ParisTechMINES ParisTech

Ecoles Partenaires :
> ParisTech
> MINES ParisTech, Frédérique Vincent
> ENGREF
> ENPC

Langue du programme : Français

Lieu Formation :
Fontainebleau (Ile-de-France) et Paris

Niveau requis :
Niveau Requis : - Bac +5 ( grandes écoles d'ingénieurs, de management, IEP ou Master 2) ou bac +4 avec au moins 3 ans d’expérience professionnelle - Etudiant étranger possédant une parfaite maîtrise de la langue française et titulaire d'un diplôme de niveau Master 2, ou d’un Bachelor avec au moins 3 ans d’expérience professionnelle

Admission :
Sur dossier, entretien et exercice rédactionnel. Les dossiers de candidatures doivent être envoyé entre février et mai.

Crédits ECTS : 75

Coût :
12 500€ en financement personnel, possibilité de financement par un partenaire industriel ou par contrat de professionnalisation

Vie étudiante :
Début de la formation : Etudiants en temps plein : mi-septembre Etudiants en alternance : début octobre. Les étudiants peuvent se loger à la cité universitaire de Fontainebleau. Ils bénéficient du cadre exceptionnel de cette ville (château, forêt, complexe sportif, centres de recherche de MINES ParisTech), facilement reliée à Paris.

Contacts :
Valérie LENGLART, Responsable adjointe du Mastère Spécialisé IGE tel : +33.(0)1.64.69.48.78 info@isige.mines-paristech.fr

Durée : 12 Mois

Export au format PDF  (version courte)
Export au format PDF  (version longue)
Mastère Spécialisé
MS IGE - Ingénierie et Gestion de l'Environnement
Environnement

Site Principal du Programme :
Contexte :
L’ISIGE est le centre de formation en environnement et développement durable de MINES ParisTech. Créé en 1992, il a conçu la première formation spécialisée en environnement en France. Fort de cet esprit pionnier, l’institut excelle depuis plus de 20 ans dans la formation d’experts capables de comprendre les spécificités de problèmes environnementaux complexes. Les formations du centre privilégient une approche globale, enrichie des dernières avancées scientifiques.



Objectifs :
. Le programme peut être suivi à temps plein ou en alternance (contrat de professionnalisation).
Basé sur une pluridisciplinarité active, le programme s’adresse à des étudiants motivés de tous horizons. L’objectif est de leur apporter une expertise reconnue et de développer leur capacité à construire une vision stratégique pour l’entreprise, afin qu’ils deviennent des managers créatifs et apporteurs de solutions capables d’accompagner la transition écologique.

Contenu :
Organisation générale :
• Octobre à mars : formation assurée par des experts de haut niveau, scientifiques ou professionnels.
• Mars : voyages à l'étranger sur la thématique de l'urbanisme durable
• Mars à septembre : Mission professionnelle de 6 mois en entreprise


Les modules d’enseignement :
La formation est suivie en temps plein ou en alternance (contrat de professionnalisation).
Les cours sont dispensés de septembre à mars. Ils sont organisés en modules :
- 4 modules tronc commun (alternants et étudiants à temps plein) pour acquérir les connaissances et compétences fondamentales à un futur manager de la transition.
- 3 modules complémentaires (uniquement étudiants à temps plein), pour mettre en œuvre ces connaissances et compétences au travers de projets spécifiques.


Tronc commun (alternants et étudiants à temps plein) : 510 heures
Préparer aux fonctions du management du DD dans l’entreprise :
Compréhension de l’Entreprise: de ses fonctions aux parties prenantes, les enjeux environnementaux vs les autres enjeux (technologiques, économiques et sociétaux), Cadre institutionnel, Contexte réglementaire et mise en œuvre des principales normes
Stratégies DD, RSE, reporting
Analyser et interroger les défis clefs de demain :
Comment réagir face au changement climatique ? (Atténuation ou adaptation)
Quelle place accordée au vivant ? (biodiversité, bio-mimétisme, bio-matériaux)
Quelle énergie pour une société post-carbone? (efficacité, renouvelable, sobriété)
Quelles réponses à la raréfaction des ressources (métabolisme industriel, économie de la fonctionnalité, dématérialisation)
Quelle vigilance face aux nouvelles technologies? (nanomatériaux, big-data)
Développer des projets autour d’outils et d’approches innovantes :
Mise en œuvre d’un projet d’énergie renouvelable ou d’efficacité énergétique, Mise en œuvre d’une démarche d’éco-conception, Nouvelles approches autour de la gestion de l’eau
Changer d’échelle :
Du local au global, Analyse géopolitique des enjeux, Prise en compte des effets sur le long terme, Questions éthiques : de la société à l’individu, Etude de cas et voyage à l’étranger


Modules complémentaires (uniquement étudiants à temps plein) : 210 heures
Module P1 : Analyse sociologique d'une controverse environnementale et de son jeu d'acteurs
- Comprendre comment des conflits et des intérêts se nouent autour de questions environnementales sur le terrain
- Recueillir et analyser des informations hétérogènes
- Identifier les problématiques sous-jacentes
- Construire le maillage des relations entre les acteurs

Module P2 : Communication environnementale à partir des analyses de controverses
- Synthèse et valorisation de l'analyse sociologique réalisée en module P1
- Procédés de l'écriture journalistique (choix d'un angle journalistique, fil directeur, scénario...)
- Production d’un petit objet multimédia (ex: webdocumentaire)

Module P3 : Projet territorial
- Accompagnement d'un territoire dans la mise en place d'une stratégie DD
- Réflexion autour des enjeux énergétiques, écologie industrielle, Agenda 21, aménagement urbain, diagnostic énergétique, élaboration d'un business model...

La mission professionnelle :

La mission professionnelle en entreprise est réalisée dans le cadre d'un contrat de partenariat industriel ou d’un contrat de professionnalisation. L'entreprise finance alors l'intégralité des frais de formation et verse une rémunération aux étudiants. D'une durée de 6 mois, la mission porte sur des sujets stratégiques et innovants, répondant à des besoins concrets des entreprises. Elle permet aux étudiants de mettre en pratique les compétences acquises lors de la formation et donne lieu à la rédaction d'une thèse professionnelle.


Exemples de missions professionnelles :

- ALSTOM GRID – Eco-conception dans le secteur des équipementiers électriques
- RTE - Les mesures de compensation biodiversité
- DANONE - Agriculture Durable : conduire le changement de l'écosystème
- LVMH - Mise en place d'une méthodologie d'empreinte eau
- SCHNEIDER ELECTRIC - Intégrer une démarche d'économie circulaire dans une stratégie d'entreprise
- GDF : Analyse de Cycle de Vie d’un projet de quartier
- EDF Efficacité énergétique des bâtiments dans les pays émergents

Compétences acquises :

Capacité d’analyse, approche systémique d’une question, capacité à la prospective, gestion de projet opérationnel, maîtrise d’outils (ACV, empreinte eau et carbone), vision globale d’une problématique, appréhension de la complexité, se situer personnellement face à une problématique, compréhension de l’organisation d’une entreprise autour des enjeux du développement durable, connaissance du cadre qui s’impose à l’entreprise, sensibilisation à de nouveaux business models et au management de l’innovation.

Débouchés :
- Responsable ou chef de projet Environnement et Développement Durable
- Responsable ou chef de projet Energie et Climat
- Consultant en Environnement et Développement durable
- Nouveaux métiers pour la mise en œuvre de l’Economie Circulaire et de l’Éco conception, du Management de la Biodiversité…

Atouts de la formation :
- Une vision innovante et originale de l'environnement
- Des promotions associant des profils d'étudiants variés
- De nombreux projets et voyages d'étude (en France et à l’étranger)
- Le partenariat industriel pour travailler sur un projet prospectif et stratégique en milieu professionnel
- Un taux élevé d'embauche directe à l’issue de la formation

Dernière mise à jour : vendredi 3 mars 2017

© Mines de Paris 2017 - Réalisé par Winch Communication