Thèse
Auteur :
Cadours Renaud

Date de soutenance :
23 septembre 1998

Directeur(s) de thèse :
Bouallou Chakib
Richon Dominique
Prevost Michel
Wild Gabriel
Elgue Jean
Jullian Sophie
Bouallou Chakib



École :

MINES ParisTech
Intitulé de la thèse : Absorption-désorption des gaz acides par des solutions aqueuses d'amines


Résumé : Une cellule à interface gaz-liquide fixe a été conçue pour la mesure de flux de désorption de dioxyde de
carbone à partir de solutions aqueuses d'amines. Les expériences ont été réalisées pour des températures
comprises entre 40°C et 110°C, pour des taux de charge en gaz acide compris entre 0,05 et 0,85 molCO2/molamines,
à partir de solutions aqueuses de MDEA 25 % et 50 % massiques et de mélanges MDEA-DEA de composition
45-5 et 30-20 % massiques.
L'utilisation d'une méthode analytique faisant intervenir des approximations thermodynamiques et
cinétiques permet de représenter les flux de désorption expérimentaux obtenus avec les solutions aqueuses de
MDEA pour des taux de charge inférieurs à 0,50 molCO2/molMDEA. Il est apparu nécessaire de coupler un modèle
de transfert prenant en compte les réactions chimiques avec un modèle thermodynamique représentant les
équilibres physiques et chimiques des systèmes CO2-H2O-Amines.
Un outil numérique a alors été développé pour représenter les phénomènes de transfert en présence de
réactions chimiques. Les profils de concentration de chaque espèce et le flux de transfert de l'espèce transférée à
l'interface gaz-liquide sont obtenus à partir de la résolution des équations de bilan de masses. Ce modèle
cinétique, combiné avec un jeu de paramètres adéquats, a été appliqué avec succès à la représentation de
l'absorption de CO2 par des solutions aqueuses de MDEA et des mélanges aqueux de MDEA-DEA et MDEAMEA.
En couplant des paramètres cinétiques et thermodynamiques cohérents, cet outil permet de représenter les
flux de désorption mesurés dans la cellule à interface constante.

© Mines de Paris 2019 - Réalisé par Winch Communication